Rechercher
  • Manon Franco

ADOPTER LA SLOW LIFE


Et si la clé du bonheur c’était de faire une pause, respirer et valoriser les choses simples en adoptant la « Slow life ». Mais la « Slow life » c’est quoi ?


Vivre « slow », c’est prendre du recul sur son mode de vie, réfléchir autrement à sa consommation et lutter contre la surconsommation en plaçant les valeurs humaines au centre de tout. Le « slow living » n’est pas qu’une question d’architecture intérieur ou de décoration, c’est toute une philosophie. Il s’agit d’un mode de vie simple, éthique et serein, qui invite à vivre mieux et à prendre le temps de se ressourcer.


Il est question avant tout de conserver son confort et l’esthétisme de ce qui nous entoure tout en vivant d’une façon plus raisonnée. Construire un intérieur sain, à notre image, un refuge au service de son bien-être.



 




UN RETOUR A L'ESSENTIEL


Le « slow living » est une approche architecturale qui se mûrit et se construit au fil du temps. C’est une invitation à vivre en harmonie avec son intérieur, tout en préservant notre environnement. Apprendre à réfléchir sa décoration au lieu d'accumuler les achats impulsifs. Se concentrer sur ce qui compte vraiment, pour ne s’entourer que de ce dont on a besoin. Trier ce que l’on possède, supprimer le superflu, le donner ou le vendre pour qu’il connaisse une seconde vie. Je vous assure qu’une fois fait, vous vous sentirez beaucoup plus libre, votre vision sera allégée de tous ces objets inutiles et votre esprit aussi par la même occasion.

Récupérer, réutiliser, chiner, pour faire avec ce dont on dispose déjà, ou en achetant des objets d’occasions. Il suffit de prendre le temps d’aménager son lieu de vie, accepter que cela prenne du temps. Et le meilleur dans tout ça, c’est que cela permet de réduire considérablement notre empreinte écologique en consommant de manière plus réfléchie.


Alors à vos marques, prêt, triez !





UNE ARCHITECTURE ETHIQUE


Une architecture « slow » est une architecture éthique, avec des valeurs, mais c’est surtout une architecture respectueuse de l’environnement.


En terme d’architecture intérieur, on privilégiera le choix de matériaux naturels tels que : le bois, pour le sol, les revêtements muraux ou le mobilier. La terre cuite, le grès, la céramique ou la pierre, pour un sol, une cuisine ou une salle de bain. Les fibres naturelles, comme le rotin, le lin et la laine, qui servent à la fabrication du linge de maison, de rideaux ou de tapis. L’objectif est d’utiliser des produits durables et recyclables. On favorisa donc des matières premières de qualités, nobles et intemporelles afin d’apporter du cachet à notre intérieur tout en laissant une impression de simplicité et de naturel.


Penser également à un isolant écologique (chanvre, fibre de bois, liège), à des panneaux de cloisonnement en paille composé ou encore à des huisseries en bois plutôt qu’en PVC. Je vous parlerai plus en détails de toutes ces possibilités dans un futur article.


Certains choix peuvent parfois vous paraître anodins, détrompez-vous. Prenez le temps de regarder avec quoi est composé votre mobilier, d’où proviennent ses matériaux, est-il fabriqué en France ou à l’étranger ? Par exemple, une bibliothèque fabriquée en stratifié, peinte avec une peinture riche en solvants et provenant de l’étranger est loin d’être écologique. Préférez plutôt une bibliothèque fabriquée en France, en bois issu de forêts éco-gérées, et si besoin utilisez des peintures écologiques sans solvants.


En terme de décoration, comme vu précédemment, l'intérieur se simplifie, on délaisse alors les bibelots bon marché au profit de pièces artisanales. Réfléchir au temps nécessaire à la fabrication des objets bien faits et ainsi comprendre le prix juste des produits artisanaux, fabriqués localement, avec des matières de qualités, résistantes et durables.


Alors oui, créer un intérieur avec une démarche écologique a un coût et certains matériaux seront surement plus cher que tout autre matériaux standards utilisés sur les chantiers. C’est pourquoi la première étape du tri et du réemploi est primordial. Concernant la phase rénovation, les professionnels sensibles à cette démarche sont là pour vous aider à optimiser votre budget. Recentrer votre projet sur l’essentiel, cibler vos besoins et vos envies pour réaliser un intérieur sain et durable au meilleur prix.





UN AMENAGEMENT EPURE


Le « slow living » aspire à créer des espaces minimalistes, mettre en avant la lumière naturelle et créer des lignes pures et des formes légères qui contribuent à notre sensation de bien-être. Allier simplicité et fonctionnalité pour créer un intérieur authentique et agréable à vivre au quotidien.


On libère l’espace au maximum pour pouvoir circuler et respirer librement dans sa pièce. On élimine donc le superflu pour faire ressortir et valoriser les pièces fortes de votre intérieur. Les matériaux et les coloris utilisés sont ainsi pensés comme une base intemporelle qui traverse les années sans se démoder.





 


Retenez tout simplement qu’il faut prendre votre temps. Vivre « slow », c’est une invitation à la détente, à vivre en harmonie avec son intérieur, tout en préservant notre environnement. Un intérieur qui s’élabore petit à petit, mûrit au gré de vos coups de cœur et se dessine au fil du temps afin de créer son havre de paix et de douceur.





0 commentaire

Posts récents

Voir tout